Réception de l’APNM G&C place BEAUVAU

Le vendredi 27 octobre 2017, le Mdl/C Thierry GUERRERO, président de AG&C et le Mdl/C Lionel DELILLE, vice-président, étaient reçus par le Général d’Armée Richard LIZUREY au cabinet du Directeur Général au sein du Ministère de l’Intérieur. Durant cet entretien, et en présence également du Colonel ARVISET, Secrétaire général du CFMG, de nombreux sujets ont été abordés durant près d’une heure et demi. Il a été bien évidemment question des futurs travaux de la prochaine session CFMG, notamment en ce qui concerne le temps de travail. Après avoir de nouveau rappelé et confirmé qu’il était absolument hors de question de revenir sur la disposition des 11 heures de RPJ ( Repos Physiologique Journali

Incendie à la Gendarmerie de MEYLAN

Dans la nuit du 25 au 26 octobre 2017, la Brigade de Gendarmerie de MEYLAN, située en banlieue grenobloise (38), a été la cible d'actes incendiaires visant les véhicules personnels des militaires de cette unité. Outre l'aspect extrêmement grave de ces faits, occasionnant la destruction de biens, ce sont les gendarmes et leur famille qui ont frôlé la catastrophe, pour ne pas dire le drame, les véhicules étant stationnés près du bâtiment où sont logés les militaires. Celui-ci a été gravement endommagé et les familles ont du être évacuées, semant la terreur chez les plus jeunes enfants. Il va sans dire que la réactivité des gendarmes et la rapidité d'intervention des services de secours ont per

“Présomption de culpabilité”

"J’ai ouvert vendredi dernier une enquête préliminaire pour violation du secret de l’enquête et de l’instruction, confiée à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et à la Direction interrégionale de police judiciaire de Lyon (DIPJ).” ... "les fuites sont au niveau local et parisien, au niveau de la direction de la gendarmerie, de la Section de recherches et de l’IRCGN ", c'est par ces mots que le Procureur de la République de Grenoble, vient de démontrer toute la défiance qu'un magistrat peut éprouver à l’égard d’une Institution disciplinée et servile. AG&C dans son magazine de septembre dénonçait déjà la mise en cause systématique par les magistrats, des membres des forces de

AG&C reçue au Sénat

Le 23 octobre 2018, répondant à l'invitation du rapporteur spécial du Sénat, AG&C a pu développer les éléments de son analyse du Projet de Loi de Finances pour l'année 2018, concernant la Gendarmerie. En complément des propos d’une autre APNM entendue également, l'intervenant de AG&C a évoqué un budget qui démarre « à découvert », car il ne tient pas compte de l'annulation de crédits de 100 millions d'euros entérinée au mois de septembre 2017. L'augmentation globale de plus de 4% du budget du ministère de l'intérieur est à mettre en perspective avec celui prévu pour la gendarmerie, à savoir un peu plus de 1%, ce qui laisse peu de marge de manœuvre pour le Directeur Général de la Gendarmerie.

Fin d’une polémique ?

Il est des jours où l'action, ou plutôt la réactivité de l'association donne toute sa légitimité à sa participation à la concertation interne. L'interrogation suscitée par l’ambiguïté de la déclaration du Président de la République, d'une part et les affirmations du Directeur Général devant des parlementaires, d'autre part, a provoqué une inquiétude profonde au sein du conseil d'administration et plus généralement dans la communauté « gendarmique ». Relayées par voie de presse notamment, ces incompréhensions quant à l'avenir de la transposition des directives de la communauté européenne, à travers la désormais incontournable Instruction Provisoire 36132, ont déclenché une vague de protestati

«Ma détermination sera complète pour que la gendarmerie ne soit pas concernée par la directive bien

EDIT 23h50 : Les dernières infos sur notre dernier communiqué en CLIQUANT ICI La stupéfaction de cette déclaration du Président de la République a laissé place à une forme d'incompréhension, voire de colère chez certains. Contrairement à ce qui a été évoqué dans l'instant, cette phrase sibylline est simplement la continuité d’une réflexion assénée par le Directeur Général de la Gendarmerie devant la commission de la Défense le 10 octobre 2017, soit une semaine avant l'intervention du Chef des Armées. « Il semble toutefois essentiel que nous puissions obtenir, soit une dérogation générale, ou du moins une dérogation telle que notre capacité opérationnelle sur le terrain ne soit pas remise en

Réaction AG&C suite au discours du président Macron

Le 18 octobre 2017, le Président de la République s'est adressé aux personnels du ministère de l'intérieur. Durant une heure et demi, il a dressé la liste des mesures qu'il entendait mettre en œuvre tout au long de son mandat dans le domaine de la sécurité. Devant une assemblée très attentive, il a déroulé le programme qu'il avait concocté au cours de sa campagne. Et puis, en fin de discours, une phrase sibylline a plongé la communauté de la gendarmerie dans la perplexité. «Ma détermination sera complète pour que la gendarmerie ne soit pas concernée par la directive bien connue » (sic). Après le premier étonnement naturel, tant la transposition de la directive européenne a suscité beaucoup d

Décès d'un camarade

Mardi 17 octobre, une sombre journée pour notre institution et particulièrement la Brigade de Draguignan (Var) C'est avec une immense tristesse que nous pleurons le décès d'un camarade. L'adjudant chef GAGNAIRE Didier commandait la Brigade de Proximité de Draguignan. Il était âgé de 46 ans, pacsé et père d'une fillette de 10 ans. Il se trouvait en position de repos à son domicile lorsqu'il a été victime d'un malaise foudroyant. Nous transmettons à sa fille, sa famille, ses amis et camarades nos sincères condoléances, et nous leur apportons notre soutien attristé dans cette tragique épreuve.

Décès de l'Adjudant Edouard MARCAUD, doyen de l'AG&C

Nous avons l’immense regret de vous annoncer le décès, le 15 octobre 2017 de l’Adjudant er Edouard MARCAUD, doyen de l’Association Gendarmes & Citoyens, à l’âge de 93 ans. Edouard MARCAUD s’était inscrit sur le forum G&C dès 2008 et avait adhéré à l’AG&C dès sa création ! Dès lors doyen de l’association, il fut désigné à l’unanimité Président d’honneur. Edouard MARCAUD, c’est une vie au service de la France. Résistant, puis soldat de la 1ère armée du Général De LATTRE DE TASSIGNY avant de rejoindre la Gendarmerie, nous perdons aujourd’hui bien plus qu’un camarade… Ces dernières années, la santé, les affres de la vie propres à chacun, auront fait que nous, les « jeunes » de l’Association, n’a

Magazine septembre 2017

MAGAZINE MENSUEL SEPTEMBRE 2017 3 - L’édito du vice-président 4 - Réunion de travail DGGN-AG&C Une première ! 6 - IRMA, remise du don AG&C au CGOM 7 - La considération de nos époux(ses) Répondez au questionnaire ! 10 - Permanence AG&C 11 - Rejoignez-nous ! 12 - La gageure des astreintes de l’administration 13 - L’IJAT en question ! 14 - Commission à la défense 05/10/2017 16 - Décès de deux de nos camarades 18 - Pourquoi tant de défiance ? 20 - Tribune libre · Le pain noir · Gendarmerie nationale: hier, aujourd’hui et demain ? 22 - L’actu en bleu ! 28 - Qui sommes nous ? 32 - Nous rejoindre ! 30 - Nos partenaires LECTURE

La considération de nos époux(ses)

Ce sont eux les artisans de notre réussite, ceux qui sont prêts à tout quitter, à sacrifier beaucoup pour que l’on puisse réaliser notre métier. Ces femmes et ces hommes qui acceptent de nous attendre, de nous voir partir précipitamment sur l’inconnu, qui acceptent tout simplement la Gendarmerie. Eux ne l’ont pas choisi, mais assument le choix de nous avoir choisi avec toutes les contraintes que cela implique. Il est clair qu’actuellement la conjoncture freine les envies de mobilité. Il devient difficile de motiver nos amours à tout plaquer pour nous suivre, pour nous permettre d’évoluer, que ce soit en grade ou en unité. Comment estomper ce sentiment d’appréhension ? Lui vendre la magie de

La gageure des astreintes de l’administration

La réalité des dysfonctionnements de l’administration française vient de rattraper le microcosme politico-médiatique offusqué par des pratiques qui sont ordinaires depuis de nombreuses années. D'une difficulté structurelle en raison d'une législation perpétuellement en mouvement et d'une idéologie catégorique de certaines élites, on a pointé du doigt les bégaiements d'une préfecture à travers son représentant. Le préfet du Rhône en fait les frais et le service de l'éloignement incriminé va certainement connaître des remaniements importants. Pourtant, on peut s'interroger sur une crédulité feinte et inacceptable de ces pseudos commentateurs de l'actualité. Il n'y a plus d'infraction à la loi

Réunion de travail DGGN – APNM Gendarmes et Citoyens. Une première !

En début d’année, sur nos multiples supports, bon nombre de camarades titulaires de la qualification MIP ( Moniteur d’Intervention Professionnelle ) nous ont alertés sur une problématique récurrente dont ils font l’objet. Il s'agit des détachements en école pour former et encadrer les militaires, du gendarme adjoint aux officiers, en passant par les réservistes et les futurs gradés. Si la nécessité du renfort n’a jamais été remise en cause par ces militaires spécialisés, c’est surtout les conditions dans lesquelles ils sont détachés, le préjudice personnel, familial et financier qu’ils subissent qui les ont conduits à nous alerter. Forts de ce constat, et conformément à no

À la Une
Publications récentes 
Archive
Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

© Copyright ©2020AG&C | JeM82