AG&C rend hommage aux gendarmes morts en service

(Photo ACSPMG) Le 17 février 2019 l'association Gendarmes et Citoyens a répondu à l'invitation du Directeur Général de la Gendarmerie Nationale en assistant à la cérémonie d'hommage aux gendarmes morts en service en 2019. L'adjudant-Chef Cédric BOUVERET, Vice-président et le capitaine Marc ROLLANG, porte-parole, avaient rendez-vous dès 9 heures pour un café d'accueil dans la somptueuse salle des colonnes de l' Hôtel National des Invalides. Ce moment de convivialité pendant lequel les membres signataires de la charte des associations Gendarmerie ont pu échanger a été suivi par un rappel historique sur l'origine du monument par le Général Christophe DE SAINT-CHAMAS, Gouverneur des Invalides. L

Un Gendarme blessé en intervention

L'APNM Gendarmes et Citoyens souhaite un prompt et total rétablissement à notre camarade gradé du PSIG de Bignoles (83). Ce tragique événement nous rappelle la dangerosité et l'imprévisibilité des interventions en milieu familial. Il est également la preuve de l'engagement dont font preuve quotidiennement les Gendarmes dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Gendarme blessé en service

Le 9 février 2020, vers 10H40, alors qu'il participait à un service coordonné de contrôle des flux routiers à quelques encablures d'une rave-party, l'adjudant Patrice MASSICOT, âgé de 49 ans et affecté à la Communauté de brigades de GRANDVILLARS-MONTEUX-CHATEAU (90), est volontairement percuté par un véhicule. Âgé de 20 ans, le chauffeur du véhicule a pris la fuite, avant d'être interpellé plus tard grâce au dispositif mis en place. Notre camarade a été évacué par les pompiers vers l’hôpital, il a été touché au niveau des membres inférieurs. Une enquête a été ouverte L'APNM Gendarmes et Citoyens souhaite un prompt rétablissement à notre camarade.

Des gendarmes blessés en Guyane dans un accident de la route

Le 6 février 2020, en début d’après-midi en Guyane, plusieurs camarades ont été blessés dans un accident de la route à bord d’un B110 en configuration transport de troupe. L’accident s’est produit sur la RN2, commune de ROURA. Les victimes sont 8 gendarmes départementaux en mission de courte durée, 2 gendarmes mobiles de l’escadron 12/7 de ST MIHIEL et 2 militaires du CMIA de Cayenne. Ils rentraient du “stage forêt” lorsque le véhicule s’est retourné. Les secours ont pris en charge les nombreux blessés. Aucun pronostic vital n’est engagé mais plusieurs fractures sont à déplorer. L’ensemble des secours et les différents services de la Gendarmerie de Guyane ont encore démontré leur capacité à

Attaque terroriste dans une brigade de gendarmerie

« Une attaque au couteau par un déséquilibré se réclamant de DAESH s’est déroulée dans l’après-midi du 3 février 2020 dans une brigade de gendarmerie de l’est du Pays. Un gendarme après avoir été blessé au bras, a fait feu et a blessé l’auteur présumé. Conduit à l’hôpital, ses jours ne sont pas en danger. Le Procureur de la République n’exclut pas un acte terroriste. Il a confié l’enquête à la SR de METZ et à la PJ. » C’est laconique, mais voilà ce que l’on peut lire dans la presse et sur les réseaux sociaux depuis ce lundi après-midi. Cela pourrait prêter à grimacer, s’il ne s’agissait pas au demeurant de la sécurité des gendarmes et de leurs familles. Depuis plusieurs années, on ne cesse

La défiance d’un juge de l’application des peines !

Le chauffard qui avait foncé sur un gendarme dans l’Ain est remis en liberté après 22 mois d’emprisonnement seulement ! Rappel des faits : Le 18 avril 2018, alors que l’adjudant Pascal Guldenfels effectuait un contrôle routier, un homme arrivant à moto à pleine vitesse après avoir refusé de s’arrêter, malgré les gestes réglementaires, le percutait et le projetait à plusieurs mètres. La jambe arrachée, le gradé père de famille était grièvement blessé pendant que le pilote de la moto prenait la fuite. Didier Hamza, avait déjà été condamné fin 2017 à de la prison avec sursis pour un refus d’obtempérer aggravé et conduite malgré suspension du permis de conduire. Le jour du drame, il conduisait

Une rencontre inédite au sein du Commandement de la Gendarmerie de l'Outre-Mer

Le 21 janvier 2020, répondant à son invitation, « Gendarmes et Citoyens » était reçue au Commandement de la Gendarmerie de l'Outre-Mer ( CGOM) par le Général de division Jean-Marc DESCOUX. Les spécificités des unités ultra marines et des militaires placés en dehors du territoire métropolitains ont été longuement évoquées, notamment sur le sujet de la politique Ressources Humaines du moment. Une politique RH clairement identifiée Les militaires projetés dans les unités ultra marines seront affectés pour une durée de 4 ans. En cas de particularités liées au poste ou à une technicité particulière cette période sera augmentée d'une, voire de deux années, portant ainsi le séjour à 6 ans. Annuel

À la Une
Publications récentes 
Archive
Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

© Copyright ©2020AG&C | JeM82