Plainte contre le maire de Colombes (92)

Le Ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déposé plainte contre le maire de Colombes, Patrick Chaimovitch, pour « injures publiques envers la Police Nationale et la Gendarmerie Nationale ». Le 19 juillet 2020, à l’occasion d’une commémoration publique de la "rafle du Vel d’Hiv", l'édile a déclaré : « les policiers français, les gendarmes français qui ont obéi aux ordres de leurs supérieurs en mettant en œuvre la rafle du Vel d'Hiv, et d'autres rafles encore après et ailleurs, sont les ancêtres de ceux qui aujourd'hui, avec le même zèle, traquent les migrants, les sans-papiers, les déboutés des droits humains, ces êtres vivants qui essaient de survivre dans le dénuement » Dans un context

Colombes : Pas d'idylle avec l'édile !

Après la remise en cause systématique de l’action des forces de l’ordre, un élu profère des insultes contre les gendarmes. Au cours d’une cérémonie officielle, le maire de Colombes (92) n’a pas hésité à qualifier les gendarmes et les policiers « d’héritiers du régime de Vichy » en évoquant le sort des migrants. Comment un édile peut-il arriver à comparer les crimes contre l’humanité de la seconde guerre mondiale à la situation des étrangers en situation irrégulière sur le territoire français ? Par provocation, par ignorance, par idéologie ou par simplicité d’esprit ? En quoi le sort des migrants actuels que l’on soigne, que l’on nourrit, qui stationnent toujours sur le territoire malgré les

L'incivilité

Un homicide n’est pas une incivilité Monsieur le Président. Il serait temps que vous compreniez le sens des termes que vous employez régulièrement. Après avoir donné l’ordre à votre ancienne garde des « sots » de se mêler d’une instruction judiciaire en ignorant les bases élémentaires de l’indépendance de la Justice, vous commettez aujourd’hui la plus improbable erreur d’interprétation en qualifiant d’incivilités le meurtre de plusieurs de nos concitoyens, dont une jeune femme gendarme. Si la palanquée de conseillers qui vous entoure est incapable de vous fournir les éléments de langage, vous devez tirer les conséquences de leurs impérities. Qui peut croire qu’à deux reprises, dans la même p

Un camarade nous a quittés

L' APNM « Gendarmes et Citoyens» a le regret de vous faire part du décès de l' Adjudant MAZERT Anthony, affecté à la Brigade de Recherches de MEYLAN (38) depuis 2014. Âgé de 36 ans il laisse derrière lui deux enfants âgés de 7 et 10 ans. Nous savons déjà qu'il était apprécié de tous. Nous adressons nos condoléances attristées à sa famille, ses amis et ses camarades et les assurons de toute notre sympathie et notre soutien en ces instants douloureux.

Mélanie

Depuis le dimanche 5 juillet une profonde tristesse a envahi le cœur des hommes et des femmes qui ont fait le serment de protéger les français. Une femme gendarme a été volontairement renversée par un conducteur délinquant multirécidiviste connu de la Justice. C'est dans l'épreuve que la force de la gendarmerie se manifeste. Au travers des hommes et des femmes qui tentent jour et nuit de garantir le fruit souvent amer de la sécurité et de la justice. Le prix payé est inacceptable dans un État qui revendique être le géniteur des droits de l'homme. Le silence des représentants de la nation rappelle le mal distillé depuis des décennies par les apôtres des vers à soie. Il pleut sur nos képis les

À la Une
Publications récentes 
Archive
Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

© Copyright ©2020AG&C | JeM82