Rechercher
  • Admin

Défenseur des droits, de quels droits ???



Suite à un tragique accident, nous avons vu la suppression des grenades offensives dans le cadre du maintien de l’ordre. Aujourd’hui, le défenseur des droits s’en prend au flashball qu’il veut faire interdire lors des manifestations publiques.

Nous savons parfaitement que chez les manifestants les cocktails Molotov, boules de pétanque, mortier d’artifices et autres fusées ne sont jetés en direction des forces de l’ordre que pour donner un aspect festif aux manifestations. Non, bien évidemment, ces jets de projectiles divers sont destinés à provoquer des blessures, les plus graves possibles. Le défenseur des droits a-t-il l’intention d’interdire ces caillasses et autres engins explosifs ? Inutile puisqu’ils le sont déjà.

Il faut rester sérieux, les forces de l’ordre usent des armes dont ils disposent en réplique à des agressions réelles et violentes. La seule différence c’est que lorsqu’un policier ou un gendarme est blessé il était là, commandé pour maintenir l’ordre. Aucun rapport avec ceux qui lui font face et qui sont là de leur plein gré, souvent pour « bouffer du flic ». Ces casseurs usent de violences graves sans sommation alors que policier et gendarmes agissent en état de légitime défense et selon des règles strictes. A quand l’interdiction du pistolet à impulsion électrique, de la lacrymogène et pourquoi pas de la matraque avec une nouvelle devise pour les policiers et gendarmes "dites-le avec des fleurs" plutôt que "force doit rester à la loi» ?

Monsieur le défenseur des droits devrait réfléchir à ce qu’il exige et qu’il n’oublie pas que les forces de l’ordre agissent dans les manifestations avec un pistolet à la ceinture. C’est une arme létale qu’ils n’utilisent jamais, même dans ces situations tendues, contrairement à ce qui se produit aux Etats-Unis... C'est justement l'emploi d'armes non létales qui permet d'éviter d'utiliser des armes à feu mortelles.

Heureusement pour les membres des forces de l’ordre il semblerait que le ministre de l’Intérieur s’oppose à une éventuelle mesure d’interdiction du flashball.


0 vue

© Copyright ©2020AG&C | JeM82