Rechercher
  • Admin

Un jeune policier strasbourgeois se donne la mort.



Le 24 août, un policier strasbourgeois, brigadier de 35 ans, père de famille, affecté à la Direction de la sécurité publique du Bas-Rhin depuis peu de temps, s’est rendu dans son ancien commissariat de Strasbourg. Il a subtilisé l’arme d’un collègue pour se tirer une balle dans la bouche.Alors qu’en général les suicides et principalement leurs causes sont souvent passés sous silence, dans ce cas particulier la presse révèle qu’il aurait été entendu le 18 août par l’Inspection Générale de la Police Nationale pour avoir téléchargé des images à caractère pédopornographiques. Ces fuites seraient le fait de source proche du dossier.Nous ne pouvons que nous élever contre cette propension à dénoncer des faits lorsqu’ils entachent les forces de l’ordre. Que peut apporter un tel déballage ? mentionner une enquête interne aurait largement suffi.Cette tragédie démontre aussi ce que nous avons déjà évoqué : Une personne faisant l’objet d’un dossier disciplinaire devrait être suivie car elle peut présenter des risques psycho-sociaux.Nous pensons surtout à une famille détruite et aux collègues de ce fonctionnaire nous les assurons de notre compassion et de notre soutien.


1 vue

© Copyright ©2020AG&C | JeM82