Rechercher
  • Admin

Nuit du 14 au 15 novembre, un policier s’est donné la mort à Paris



Ce fonctionnaire, un CRS, a mis fin à ses jours avec son arme de service sur le site de la direction zonale de Paris où il était employé.

Nous n’avons obtenu aucun renseignement sur la personnalité de ce policier et les causes éventuelles de son geste qui arrive quelques jours après le séminaire organisé au ministère de l’Intérieur.

Comment pourrait-on espérer que la situation régresse ou même se stabilise quand on connaît les conditions de travail des forces de l’ordre sur employées. Une catastrophe comme les attentats qui se sont enchaînés le 13 novembre et qui étaient malheureusement prévisibles démontre la faiblesse des forces de sécurité. Aujourd’hui la seule solution qui reste à nos gouvernants, qui ont trop longtemps fermé les yeux, c’est de demander encore plus à ces hommes et ces femmes qui sont déjà épuisés, au bout du rouleau. Comment croire qu’un séminaire d’une journée et de belles paroles suffiraient à endiguer le fléau des suicides qui tuent plus de policiers et gendarmes dans les forces de l’ordre que les agressions en service.

Nous assurons la famille et les proches de ce fonctionnaire de toute notre compassion et nous soutenons ses collègues qui ont perdu l’un des leurs.


0 vue

© Copyright ©2020AG&C | JeM82