Rechercher
  • Admin

AG&C reçue au Sénat



Le 23 octobre 2018, répondant à l'invitation du rapporteur spécial du Sénat, AG&C a pu développer les éléments de son analyse du Projet de Loi de Finances pour l'année 2018, concernant la Gendarmerie. En complément des propos d’une autre APNM entendue également, l'intervenant de AG&C a évoqué un budget qui démarre « à découvert », car il ne tient pas compte de l'annulation de crédits de 100 millions d'euros entérinée au mois de septembre 2017. L'augmentation globale de plus de 4% du budget du ministère de l'intérieur est à mettre en perspective avec celui prévu pour la gendarmerie, à savoir un peu plus de 1%, ce qui laisse peu de marge de manœuvre pour le Directeur Général de la Gendarmerie. Et même si la mise en réserve pour 2018 est bien moins importante que celle prévue pour 2017 (qui a été en partie annulée purement et simplement), AG&C a dit toute son inquiétude sur un projet qui ne lui paraît pas à la hauteur des annonces présidentielles. Elle a mis l'accent sur le manque d'équilibre entre le budget prévu pour l'augmentation de 500 postes et la façon dont ils seront équipés. Le manque d'ambition et d'information sur l'immobilier domanial a été soulevé, car la crainte des occupants de ces casernes sera alors fondée. Elle a regretté qu'un véritable « plan Marshall » n'ait pas été imaginé par le ministère à ce sujet. Enfin, AG&C a noté le flou persistant sur la mise en œuvre des différentes améliorations de matériels (sur-blindage des VBRG, bulles tactiques, renouvellement de matériels informatiques) qui avaient été reportées dans l'ancien budget, faute de moyens financiers, l’absence d’information concernant les “trous à l’emploi” relevés en 2017 et la suspension du plan de transfert des escortes judiciaires vers l'administration pénitentiaire de plusieurs années, conduisant la Gendarmerie à poursuivre d'assurer une mission dont elle a déjà transmis matériels et Équivalant Temps Plein, sans aucune compensation.

Le Sénateur a parfaitement entendu les inquiétudes formulées par AG&C et a partagé en partie son analyse. L'association remercie chaleureusement le Rapporteur spécial de la commission des finances du Sénat pour l'accueil qui lui a été réservé. C'est en faisant entendre sa voix sur des sujets aussi prégnants, que AG&C démontre sa capacité à participer aux sujets importants touchant au budget de l'Institution.

#sénat #gendarme #gendarmerie #finance #budget #gendarmesetcitoyens #agc #agc #apnm

0 vue

© Copyright ©2020AG&C | JeM82