Rechercher
  • Admin

Magazine février 2018



« Et de 100 ! »

Après notre assemblée générale 2018 qui s’est déroulée le 2 février dernier, au sein de la DGGN et dont vous avez pu prendre connaissance d'un large résumé dans le magazine de janvier, c’est à nouveau tout un symbole que la parution de ce centième numéro. Cent mensuels qui démontrent encore une fois que nous ne sommes pas nés hier avec le décret sur les APNM. Une centaine de magazines qui rappelle que nous sommes là depuis presque une décennie !! Je vous invite d’ailleurs pour ceux qui nous rejoignent à prendre le temps de lire chacun de ces ouvrages depuis le premier numéro. Cette lecture vous aidera à mesurer le chemin parcouru et vous rendre compte que le concept même d’APNM n’est ni plus ni moins que le fruit de la méthodologie d’AG&C. Cela vous aidera également à comprendre la métamorphose de l’association au cours des derniers mois, du passage de la revendication au droit d’expression, et de la phase de travail avec la Direction, qui maintenant est en partie effective.

Cette méthodologie qui nous est chère a encore fait la preuve de son efficacité avec la récente affaire du Touquet et de la résidence présidentielle. Avant de partir tous azimuts sur des communications assassines suite à l’attaque de certains syndicats policiers, nous avons pris le soin de recueillir les renseignements à la source, de faire remonter proprement les interrogations et inquiétudes de nos camarades Gendarmes Mobiles sur cet emploi futur et ses conditions d’exécution. Le résultat est là. Le Directeur Général s’était voulu rassurant sur ce point et force est de constater, au vu des retours positifs que nous avons pour le moment sur les débuts de cette nouvelle mission, que la Direction a mis les moyens en œuvre pour que cela se passe au mieux pour les militaires. Le dispositif s’améliorera vraisemblablement encore dès les premiers « retex » des unités en place. À trop vouloir aboyer, on obtient bien souvent l’effet inverse.

Pour autant, cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas vigilants, mais tant que nous avons affaire à des chefs réceptifs aux problématiques, qui sont prêts à s’asseoir autour d’une table pour échanger et entendre nos propositions, il n’y a pas lieu d’agiter des chiffons rouges.

Soyez assurés que nous travaillons tous en ce sens et que plus le temps passe, plus nous avons une oreille attentive au sein de notre Direction, preuve que tout peut être dit, il suffit de le dire de la bonne manière.

« L’innovation n’est pas un flash de génie. C’est un travail difficile. Et ce travail devrait être organisé comme une activité régulière de chaque unité de l’entreprise, et ce, à chaque niveau du management » Peter Drucker

Le Président



2 vues

© Copyright ©2020AG&C | JeM82