Rechercher
  • Admin

Colloque sur les violences en France. Le Sénat invite l’APNM Gendarmes et Citoyens


Le 4 juillet 2019, l'Association Gendarmes et Citoyens, association professionnelle nationale militaire, a participé à un colloque, au siège du Sénat rue Vaugirard à Paris, sur invitation des sénateurs Bruno Retailleau, président de commission et François-Noël Buffet. Monsieur Gérard Larcher, président de la chambre haute a notamment salué cette présence en des termes chaleureux.


Le flyer de présentation sur le thème abordé, "lutter contre la violence en France" est à la disposition de tous.


Les intervenants étaient tous de grande qualité, mais l’on retiendra surtout, quelques remarques particulièrement pertinentes, de Monsieur Bauer, criminologue et de Monsieur Le Bars, secrétaire général du syndicat des commissaires de police, dont nous avons retenu quelques réflexions pertinentes, telles que:


  • "L'individu de plus en plus civilisé devient intolérant au désordre".

  • "La statistique est l'élaboration parfaite du mensonge".

  • "La contestation quasi systématique de l'autorité y compris de plus en plus par des citoyens qui deviennent de plus en plus perméable à la frustration".


Il ressort de façon assez transverse, que la complexité de la procédure ou l'absence de réponse pénale sont des facteurs qui contribuent à un manque de lisibilité de l'action des services publics. Il y a réponses pénales, mais on a appris que l'absence de réponse pénale est également comptabilisée comme étant une... réponse !


L’intervention de Madame McDonald's, experte criminologue aux USA, ville de New York, venue spécialement pour le débat fut remarquable. Le chef de la police, pour diminuer les 600 homicides dans la ville et notamment dans le métro, s'est attaqué en priorité à la fraude. En réprimant les petites infractions, il a combattu la commission de faits plus graves. Les résultats sont édifiants. Moins 12 % la première année et moins 16% la seconde année. Le bilan comptable parle de lui-même.


On a pu déplorer l'absence de représentants institutionnels et de la direction générale. Une fois de plus, ce sont bien les APNM, AG&C et GENDXXI qui, chacune dans son rôle respectif et en bonne intelligence, ont assuré la représentativité des hommes et des femmes qui composent la gendarmerie.


Cette présence a été remarquée et remerciée par de nombreux parlementaires. Les contacts ont permis de consolider les relations avec la chambre haute et tous ceux qui ont pris le temps de discuter avec AG&C, ont montré un intérêt non dissimulé à notre présence régulière dans le chantre de la construction démocratique.


La séquence fut clôturée par un salut très amical aux gardes républicains présents.


“Je marche lentement, mais je ne recule jamais” Abraham Lincoln.


Cne Marc ROLLANG / conseil d’administration


161 vues

© Copyright ©2020AG&C | JeM82