Rechercher
  • Admin

Le Mag' des actives N°121


Alors que nous débutons la phase post pandémie, nul doute que nous pouvons commencer à avoir une vision globale de la manière dont la Gendarmerie a appréhendé la gestion de cette crise sans précédent. Force est de constater qu’encore une fois, l’Institution a su s’adapter avec beaucoup de sérénité. Malgré les apparences dont certains tentent de se délecter sur les réseaux sociaux et autres supports en incriminant l’administration centrale, nous devons reconnaître que les prises de décisions et le « timing » étaient presque parfaits. Je sais que beaucoup vont maugréer sur mes propos, mais les chiffres sont là et ne souffrent d’aucune critique. Les pseudos polémiques sur le port du masque ou l’obligation d’occupation du LCNAS pendant le confinement n’ont fait que rappeler l’engagement fort que nécessite l’état de Gendarme. Le statut militaire a pris là tout son sens. Ce n’est pas juste un mot pour briller en tenue sur son compte Facebook. C’est bel et bien plus profond que cela. Ce sont des valeurs, des convictions qu’il est bon de rappeler dans ces moments exceptionnels, et qui démontrent encore une fois l’attachement de votre APNM à ce statut.


Après ce préambule, un peu laconique je vous l’accorde, le magazine du mois est encore riche d’informations. J’en profite pour souligner une nouvelle fois le travail remarquable de notre porte-parole, le Capitaine Marc ROLLANG, qui permet, chaque mois, d’avoir accès à des dossiers intéressant le quotidien des gendarmes.

Vous trouverez un article certes dense mais ô combien éclairant basé sur une analyse de l’évolution des APNM de 2016 à ce jour. Partant d’un mémoire rédigé en 2017 par un officier lors de son passage à l’École de Guerre sur une interrogation quant à l’apparition des APNM, nous nous sommes attachés à démontrer que l’étiquette de « syndicat militaire » qui aurait pu nous être collée par certains est tout bonnement à l’opposé des valeurs que nous défendons. J’en profite pour remercier le Lieutenant-Colonel Frédéric BRACHET d’avoir accepté de nous fournir son travail comme socle de réflexion à cet article.

C’est aussi l’occasion de marquer un évènement passé un peu inaperçu en raison de l’actualité COVID, celui du 4ème anniversaire de la signature de la charte des associations. En effet, le 31 mars 2016, le MDL/C Lionel DELILLE, alors Président d’AGEC, signait avec le Général Denis FAVIER le rattachement de la seule APNM à cette charte. En replaçant dans le contexte de l’époque, ce signe fort ne marquait non pas un fil à la patte, mais un engagement mutuel à travailler ensemble pour le bien commun. Les années passées jusqu’à ce jour nous auront donné raison puisque votre APNM est devenue un acteur majeur et incontournable près de la DGGN.

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne lecture.

Le Président


LECTURE

0 vue

© Copyright ©2020AG&C | JeM82