Rechercher
  • Admin

UNPRG et APNM G&C sur la même longueur d'onde.


Samedi 23 mars 2019, le directeur technique de l’association, Jérémy LANGLADE, était convié à l’assemblée générale de l’union départementale de l’UNPRG Tarn et Garonnaise à Golfech.


Assister et participer au rassemblement annuel départemental de nos chers retraités était une première. Notre jeune directeur technique, après 34 années vécues en Gendarmerie a répondu avec plaisir à l’invitation. Même si ce bon technicien goûte peu l’exposition personnelle en public, considérant que c’est la place des personnels d’active, il ne pouvait refuser l’occasion de retrouver un contexte qui a bercé son enfance, celui de la cohésion, du rassemblement des valeurs militaires et l’engagement associatif des anciens de l’Arme.


Au cours de l’assemblée générale, le président de l’UD82, Pierre MIETTE, lui a donné la parole pour présenter brièvement l’APNM Gendarmes & Citoyens. Née de convictions nationalement exprimées lors de la grogne de 2001, « AG&C » naissait en 2008 à partir de supports internet des années 2000 par la volonté de quelques gendarmes investis et convaincus du bien-fondé de donner aux gendarmes un outil légalement reconnu pour faire valoir les réalités de leur condition. Si le parcours a largement été semé d’embûches, depuis quelques années ce droit est acquis. Il a rappelé l’engagement sur les valeurs militaires et la vive défiance vis à vis d’une transposition à la gendarmerie du système syndical qui annoncerait à terme la fonctionnarisation de notre institution et la mort programmée de son statut.


Il faut évoluer et se moderniser, sans hésiter à dépoussiérer ce statut pour qu’il corresponde aux réalités de la société. On ne doit pas pour autant oublier ce que nous sommes et d’où nous venons. Le directeur-technique à rappeler l’échange lors de notre AG 2019 à la DGGN entre le président de AG&C, le MDC Thierry GUERRERO et le président national de UNPRG, Mr Henri MARTINEZ. Nous sommes les artisans de notre quotidien mais nous ne devons pas oublier que les outils de notre savoir-faire, de notre histoire, sont ceux de nos prédécesseurs. l’UNPRG est historiquement la première à représenter et faire vivre ce qui est indubitablement une petite partie de nous.


S’il est vrai que le personnel d’active, par contraintes de service n’a pas toujours le temps, la volonté ou l’opportunité de s’astreindre un instant à la reconnaissance et au soutien envers les aînés, dans le monde individualiste et aseptisé dans lequel nous vivons il est tout de même de bon ton de nous rappeler d’où nous venons, ne serait-ce que pour savoir où nous allons.

Nous laissons au directeur technique le soin de conclure.


« J’ai rencontré et échangé avec des retraités de toutes les époques institutionnelles et contrairement aux idées reçues je n’ai aucunement ressenti le désir d’exister ou de revendiquer que c’était mieux avant. Seulement ce désir d’un minimum de reconnaissance légitime envers ceux qui font perdurer les valeurs de l’institution au quotidien. Il est bon de rappeler que l’UNPRG étant principalement composée de retraités concernés et investis, libérés de toute contrainte de service, est en capacité historiquement de solliciter directement les dirigeants de l’institution, d’aider et de contribuer à l’amélioration du quotidien de tous !


N’oublions pas ce qu’est l’UNPRG, elle est l’histoire et elle est en capacité d’avoir son mot à dire pour l’avenir !


Le gendarme d’active pavé de valeurs militaires et convaincu de ce qui a jadis conditionné son engagement au sein de l’institution devrait au moins par loyauté militaire se rappeler qu’un petit soutien à l’UNPRG, un petit mot, un petit geste de présence une fois l’an, si cela peut paraître peu, est finalement une forte valeur ajoutée aux valeurs humaines de la maison Gendarmerie ».


www.UNPRG.fr

0 vue

© Copyright ©2020AG&C | JeM82