Deux suicides en gendarmerie.

Nous avons appris avec quelques semaines de retard deux drames survenus en région centre au cours du mois écoulé. Un militaire du corps de soutien, quadragénaire, s’est donné la mort alors qu’il était en permission. D’après ce que nous avons appris à la source, ce militaire affecté à Blois (41), aimait particulièrement son métier et c’est un ensemble de circonstances privées qui l’ont amené à un geste fatal. La famille ayant souhaité ne pas dévoiler son identité, nous nous en tiendrons là non sans adresser nos condoléances à ses proches et à ses collègues très touchés par ce drame.

Une autre tragédie s’est produite à Orléans (45) au sein de l’escadron de gendarmerie mobile. Nous ignorons la date exacte de ce suicide mais nous avons pu apprendre que c’est un jeune gendarme qui a mis fin à ses jours. Selon nos sources ce sont des problèmes sentimentaux liés à des conditions de travail et d’astreinte particulièrement difficiles qui ont provoqué ce drame. Le silence faisant suite à ce geste irréparable pourrait confirmer l’exactitude des renseignements obtenus. Nous compatissons à la douleur de la famille de ce jeune militaire et assurons ses camarades de tout notre soutien.

A la une
Publications récentes
Archive
Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

© Copyright ©2020AG&C | JeM82