En cas d'acte terroriste, le premier gendarme sur place alertera directement le directeur généra

Cette remontée rapide qui s'affranchit de tous les échelons hiérarchique constitue une nouveauté majeure dans la relation opérationnelle en mode très dégradé entre l'exécution et la direction. Elle demande pour l'opérateur engagé au cœur de l'action une réflexion qui se doit d'être travaillée analysée et anticipée à froid. L’idée est qu'il faut aller vite pour que l'information ne parte pas dans les ministères par les journalistes. Assurément question de survie. Ensuite le déclenchement des moyens du haut vers le bas est assurément plus rapide que du bas vers le haut.

Voir l'article sur le site de notre partenaire L'Essor de la Gendarmerie

A la une
Publications récentes
Archive
Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

© Copyright ©2020AG&C | JeM82