Qui dénoncera les violences contre les forces de l’ordre ? (Extrait magazine de février)


Alors que les manifestations pour lutter contre les violences policières se multiplient, il est paradoxal de constater qu'elles sont le prétexte à des agressions de plus en plus brutales contre ceux qui seraient responsables de les commettre. C'est à y perdre la raison ! Les blessés parmi les forces de l'ordre se comptent par centaines, juste parce qu'ils obéissent aux ordres donnés pour garantir la sécurité des personnes et des biens, par ceux qui s'empressent de les abandonner à une presse fermée à la présomption d'innocence. Ils pensent certainement qu'un Adama et un Théo ont plus de valeur que ces hommes et ces femmes dont la seule faute est de ne pas abdiquer devant ces violences. La presse, toujours plus friande de sensations, relate unilatéralement les faits tels qu'ils se seraient déroulés. Si dans plusieurs mois, ils se révèlent erronés, ils publieront un entrefilet de quelques lignes, qui n'aura aucun impact sur le souvenir collectif d'une police violente et inhumaine. Des personnalités du monde artistique réclament dans la tribune d'un quotidien subventionné la « tête » de la police. Des magistrats syndicalisés -les mêmes qui avaient érigé le mur des cons qui comportaient aussi des victimes - se joignent à tout cet aréopage pour dénoncer à leur tour, les violences policières. Et pour finir, certains candidats à l'élection présidentielle stigmatisent lâchement les forces de l'ordre, dans des émissions de grande écoute.

AG&C s'insurge avec force contre l'abandon des gendarmes et des policiers par les plus hautes autorités de l'état. Elle déplore que ces défenseurs des piliers de la Nation que sont la sécurité, la liberté et l'égalité soient livrés à la vindicte de quelques individus en mal de célébrité. Elle salue le courage de ces gendarmes et policiers qui, confrontés à des débordements inqualifiables, poursuivent leurs missions, au péril de leur vie. Enfin, tout en condamnant les manquements à la déontologie en matière de respect des droits des citoyens, elle rappelle que, chaque année, plusieurs dizaines de gendarmes et de policiers font le sacrifice de leur vie pour préserver celle de leurs concitoyens. Cela doit se savoir !

LIRE LA SUITE

A la une
Publications récentes
Archive
Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

© Copyright ©2020AG&C | JeM82