Magazine novembre 2018


LIRE LE MAG'

Une journée peut être historique ....


Le 15 novembre 2018 s'est déroulée au sein de la DGGN une journée d'information et de travail sur la thématique des suicides en Gendarmerie. À l'aube d'une fin d'année déjà noire où nous déplorons la perte de 31 camarades, cette journée marquera indéniablement une avancée significative dans notre institution. Première du genre, elle devra conduire à la mise en place de certains dispositifs pour lutter contre ce fléau. C'est l'occasion pour moi de rappeler que nous réclamons ce genre de réunion depuis des années, l'association étant malheureusement bien souvent au coeur de ces drames. Nous sommes heureux d'avoir enfin été entendus, mais surtout, d'avoir été conviés par la DGGN à y participer. De plus, nous y étions en tant qu'intervenants, et non en tant que spectateurs, ce qui démontre bien la crédibilité et la légitimité qu'on nous accorde à la direction. Je tiens d'ailleurs a remercier le Lieutenant-Colonel ALARY et le Capitaine CHARRAT de nous avoir représentés avec brio. Ce n'était pas chose simple que d'aborder et d'apporter des éléments sur ce sujet, et ils l'ont fait avec professionnalisme et conviction. Ils ont porté les valeurs de l'association, celles que nous défendons au quotidien pour le bien commun de notre belle maison. Ce fut aussi l'occasion de remettre en main propre à nos chefs, un document de travail, fruit de la réflexion et de l'analyse de l'association et de ses membres, comportant pas moins de 16 propositions concrètes dont nous pensons qu'elles peuvent être utiles à lutter contre ce fléau. Nous ne manquerons pas de vous informer des suites des travaux et des dispositifs qui seront mis en oeuvre.


L'actualité c'est aussi le projet de loi de finances 2019 sans très grande ambition et sur lequel nous avons pu soumettre un avis détaillé au Sénateur Henri LEROY, lors d'une table ronde organisée au palais du Luxembourg.


Je terminerai enfin en ayant une pensée pour tous les camarades engagés actuellement sur les manifestations des "gilets jaunes", en métropole comme en outre mer, et qui font face parfois à des éléments pertubateurs n'ayant absolument aucun rapport avec les revendications de la majorité. Cela entraîne encore une fois des violences et des dégradations importantes, dont des camarades sont les victimes. Je pense particulièrement à ceux de la Gendamerie Mobile, qui sont déjà contraints à un emploi du temps hyper tendu et qui sont de nouveau sollicités sur toute l'étendue du territoire.


" ......on fait ça pour vous aussi, pour vos enfants et nos futurs enfants..." Gilles et John


Mdlc Thierry GUERRERO - Président

A la une
Publications récentes
Archive
Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

© Copyright ©2020AG&C | JeM82