BUDGET : Une bonne nouvelle en trompe l’oeil ?


L'information est passée de manière discrète, mais elle mérite que l'on s'y arrête quelques instants. La Gendarmerie Nationale a obtenu des arbitrages budgétaires pour clôturer l'année 2019. On avance le déblocage de la somme de 25,62 millions d'euros qui seront affectés à des moyens qui faisaient gravement défaut en raison de l'emploi intensif de la gendarmerie mobile, mais aussi de retard de commandes des véhicules ou sur le plan immobilier.


L'APNM Gendarmes et Citoyens avait longuement expliqué aux parlementaires du Sénat et de l’Assemblée Nationale les risques que faisaient courir les coupes dans le budget de la Gendarmerie en terme de fonctionnement des unités opérationnelles. Elle semble avoir été entendue puisque le Ministre de l'Intérieur aurait convaincu Bercy de faire un effort.


L'action du conseil de la fonction militaire gendarmerie pour faire évoluer le budget a également été saluée par son secrétaire général.


On ne peut écarter , néanmoins la question concernant la levée de la mise en réserve obligatoire que le Président de la République annule chaque année depuis son élection.

Cet arbitrage vient-il en déduction de cette disposition obligatoire pour 2019 ou s'agit-il d'une enveloppe supplémentaire ? L'enfumage a déjà été pratiqué en 2018, où les pseudos arbitrages de septembre n'avaient pas empêché Bercy de supprimer la réserve budgétaire.


En attendant ces quelques millions d’euros vont donner un peu d’oxygène à l’Institution pour clôturer l’année 2019.

A la une
Publications récentes
Archive
Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

© Copyright ©2020AG&C | JeM82