Colombes : le maire condamné pour injures publiques envers les gendarmes


Rappelez-vous ! En juillet 2020, au cours d’une cérémonie officielle, le maire de Colombes (92) avait qualifié les gendarmes et les policiers « d’héritiers du régime de Vichy » en évoquant le sort des migrants. Il avait osé soutenir que « Les policiers français, les gendarmes français qui ont obéi aux ordres de leurs supérieurs en mettant en œuvre la rafle du Vel'd'Hiv et d'autres rafles après et ailleurs sont les ancêtres de ceux qui aujourd'hui, avec le même zèle, traquent les migrants, les sans-papiers ». Le maire de Colombes avait suscité une indignation unanime de l’opinion publique et des forces de l'ordre. Malgré les rétropédalages de l’édile et forte de sa capacité juridique, APNM Gendarmes et Citoyens par la voix de maître Jean-Philippe Morel, avocat au barreau de DIJON (21), avait déposé plainte avec constitution de partie civile pour injures publiques. La sanction vient de tomber. Monsieur Patrick CHAIMOVITCH a été reconnu coupable par le tribunal de Nanterre (92), des faits d’injures publiques. Il a été condamné à une amende de 3000 €.


La constitution de partie civile de l’association a été reçue et il a été condamné à lui verser les sommes de 1000€ au titre du préjudice moral et 800 € au titre des frais de procédure pénale. La constitution du syndicat de police Alliance a également été reçue. Ce jugement rappelle que l’on ne peut insulter impunément la Gendarmerie Nationale. APNM Gendarmes et citoyens ne fera aucune concession sur le respect dû aux gendarmes et à la Gendarmerie. La Justice vient de lui donner raison !

A la une