Remise en liberté du chauffard qui a renversé un gendarme dans la Somme.

Une décision judiciaire incompréhensible !

On a pris l'habitude depuis plusieurs dizaines d'années maintenant de ne plus s'étonner de certaines décisions incompréhensibles prises par quelques magistrats fantaisistes. On peut rappeler à ce sujet que c'est devenu une espèce de credo pour ceux qui ont participé à façonner le fameux mur qui n'avait rien de compatissant. Les gendarmes s'en sont toujours accommodés car il n'est pas dans leur ADN de critiquer des sentences ou des mesures judiciaires. Il n'en demeure pas moins un sentiment d'absence de considération pour leur délicat métier. APNM Gendarmes et Citoyens existe aussi pour exprimer une forme de ras le bol concernant la défiance dont ils font l'objet de la part de magistrats, nombreux, plus rapides à les enfermer quand ils commettent une erreur qu'à mettre à l'ombre ceux qui les agressent.


La remise en liberté de l'auteur multirécidiviste d'un refus d'obtempérer ayant eu pour conséquence de plonger dans le coma plusieurs jours un gendarme en mars 2019 illustre, une fois de plus, le peu de considération de juges partisans à l'égard des membres des forces de l'ordre.


APNM Gendarmes et Citoyens déplore solennellement la remise en liberté du chauffard multirécidiviste de Hombleux (Somme). Elle apporte son entier soutien au militaire de la gendarmerie, à sa famille et ses camarades abasourdis par une telle décision. Quelles que soient les raisons qui ont conduit un juge de la liberté et de la détention à prononcer une telle mesure, il est inconcevable que la réitération des faits et le statut de la victime aient pu être exclus de son intime conviction.

A la une
Publications récentes
Archive
Nous suivre
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

© Copyright ©2020AG&C | JeM82